Une année de récompenses pour The Artist !

0

the artist l'équipe sur les marches rapport complete toute les récompenses pour le film

Du festival de Cannes aux Oscars, The Artist a fait un parcours incroyable ! Brain Damaged vous propose une rétrospective de tous les prix que le film à reçu.

Tout à commencé à Cannes en Mai dernier alors que le film est sélectionné in extremis par les organisateurs. Un petit film français en noir et blanc et muet de surcroît. Personne ne pouvait alors imaginer le parcours incroyable de The Artist réalisé par Michel Hazanavicius. Le film va porter son équipe dans le monde entier jusqu’à Hollywood et ses Oscars où il va se frotter aux plus grands de Martin Scorsese à Woody Allen en passant par Steven Spielberg et George Clooney ! The Artist à reçu près de 70 récompenses et Awards en tout genre à travers le monde. La réalisation de Michel Hazanavicius, le jeu de Jean Dujardin et Bérénice Béjo, la musique de Ludovic Bource, le Cerveau vous propose un retour sur toutes les distinctions que le film à reçu.

Cannes 2011

Le film devait être présenté hors compétition mais il est finalement entré en compétition presque à la dernière minute. C’est donc de là que tout a démarré avec un Prix d’interprétation remis des mains de Robert De Niro à Jean Dujardin.

Hollywood Film Festival

La première étape américaine fut le Hollywood film Festival où Bérénice Béjo et Jean Dujardin ont chacun reçu le Prix de la Révélation.

Critics Circles

Les critiques de plusieurs grandes villes des États-Unis remettent des récompenses au cinéma.
À New York il remporte les Prix du Meilleur Film et de Meilleur réalisateur. À Washington DC, Meilleur Film et Meilleure Musique.
À Las Vegas le film fût nommé 5 fois et est reparti avec… 5 prix ! Meilleur film, Meilleur acteur, Meilleure Musique, Meilleurs Costumes et Meilleure Direction Artistique.
À Houston et à Boston, Ludovic Bource est à l’honneur puisqu’il a été récompensé pour sa musique.
À Détroit ce sont les prix de Meilleur film et Meilleur Réalisateur. En Floride, Michel Hazanavicius est seul à être récompensé. À Phoénix c’est quasi un sans faute avec 9 Phoenix Film Society Awards sur 11 nominations !

Les Guildes

Chaque guilde récompense également ses confrères et consoeurs dans leurs domaines. La Directors Guild of America a donné un prix à Michel Hazanavicius. La Producers Guild of America a remis le prix Daryl F. Zanuck à Thomas Langmann, le producteur du film. Et Jean Dujardin a été reconnu par ses pairs à la Screen Actor Guild avec l’award du Meilleur Acteur dans un premier rôle.

Austalian Film Institute

Même l’Australie est tombée sous le charme de ce petit film muet. Pour la première fois la compétition était ouverte aux films étrangers. The Artist a donc inauguré les catégories internationales avec brio en raflant les prix de meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur acteur.

Les Golden Globes

Sont ensuite arrivés les Golden Globes décernés par la presse étrangère basée à Hollywood. Une cérémonie très importante que certains considèrent comme un avant-goût ou même l’anti-chambre des Oscars. C’est à ce moment là que la pression est montée et que les chances réelles du film pour les Oscars se sont faites ressentir. Une première dans le cinéma français. The Artist est maintenant un concurrent sérieux pour les autres films avec 6 nominations et en remportant les Golden Globes de meilleur acteur dans un film musical ou comédie, meilleur film musical et meilleur musique de film.

Critics Choice Awards

Le 12 Janvier 2012 se tenaient les Critics Choice Awards décernés par la Broadcast Film Critics Association. The Artist avait 11 nominations et est reparti avec les prix de Meilleure Musique, Meilleurs Costumes, Meilleur Réalisateur et Meilleur Film.

BAFTA

Le 12 février dernier, c’était au tour de la Grande Bretagne de récompenser le cinéma et bien sûr, The Artist était parmi les lauréats avec 7 trophées dont Meilleur Film, Meilleur Réalisateur, Meilleur Acteur, Meilleur Scénario Original, Meilleurs Costumes, Meilleure Photographie et Meilleure Bande Originale.

Étoiles d’or du Film Français

Ces récompenses sont remises par l’Académie de la Presse du Cinéma Français et distinguent, comme son nom l’indique, le cinéma français. The Artist remporta l’étoile d’or du film français, du premier rôle masculin français, du rôle féminin français du producteur de film français, compositeur de musique originale de film français.

Les César

Retour dans l’Hexagone avec ses 10 nominations aux César, The Artist en remporte 6 mais surprise (ou non?) Jean Dujardin ne sera pas sacré meilleur acteur puisque ce sera Omar Sy avec son rôle dans Intouchables qui remportera le prix. C’est Bérénice Béjo qui sera récompensée et décroche le César de la Meilleure Actrice. L’Académie couronnera le film avec les César du Meilleur Réalisateur, Meilleur film, Meilleure Musique, Meilleure Photographie et Meilleurs Décors.

Les Independant Spirit Awards

Ce sont encore 3 awards importants que le film à raflé avec le Meilleur film, le Meilleur Réalisateur et le Meilleur Acteur. Il décroche aussi la Meilleure Photographie. Il est coutume que le gagnant des Spirit ne soit pas celui des Oscars mais The Artist est l’exception.

Les Oscars

Les Oscars, le moment que tout le monde attendait et qui clôture en beauté le parcours exceptionnel qu’a vécu The Artist. Ce 26 février 2012 restera gravé à jamais dans l’histoire du cinéma Français avec le sacre du film, de son réalisateur, son acteur principal, sa musique et ses costumes ! The Artist est reparti avec 5 Oscars. Une aventure inédite pour un film qui voulait, à sa manière, rendre hommage et montrer son amour au cinéma américain du début du 20ème siècle. Le cinéma américain le lui a bien rendu !

Pour finir d’autres distinctions ont été remises à The Artist : En Espagne, le Goya du meilleur film étranger. Au prix du cinéma Européen, Ludovic Bource est reparti avec le prix pour sa musique. L’American Film Institute à remis un prix spécial au producteur Thomas Langmann. Ce dernier à été distingué pour son travail en duo avec Michel Hazanavicius par le Film Français. les Prix Lumières décernés par la critique internationale, ont été remis au film et à Bérénice Béjo. Au Festival International des Hamptons, le film est reparti avec le prix du public du meilleur film narratif.

Mention spéciale à Uggie, la star à quatre pattes du film qui a également été distingué pour son travail. Il à reçu la Palme Dog à Cannes et le Collier D’or du prix d’interprétation canine dans un film ! Sacré toutou !

Crédits photos : ©Droits réservés

Partager