Elton John fera son propre biopic

1

Elton John

Elton John est décidément un touche-à-tout. Et quand il veut quelque chose, il l’obtient. Il voulait un film sur sa vie, il en aura un, quitte à le produire lui-même.

« Can you feel the love tonight ? », chantait Sir Elton John pour le Roi Lion. Pour répondre à la question, nous peut-être pas, mais lui si ! Il s’aime et il le prouve. Selon le site internet Deadline, Captain Fantastic, comme on le surnomme, a décidé de produire, avec son mari David Furnish, une comédie musicale…autobiographique.

Ecrit par le scénariste Lee Hall (Billy Elliot), Rocketman retracera la vie et l’oeuvre d’Elton John à partir de ses onze ans jusqu’au moment où il devient l’icône excentrique que l’on connaît. Entrecoupé des chansons de l’artiste, ce long métrage se voudra fantaisiste aussi bien sur le plan visuel que du scénario, un peu dans la lignée de Moulin Rouge.

Qui sera Elton John ?

Pour jouer le single man dans chacune des étapes de sa vie, la production devra faire appel à trois acteurs. Si le casting n’a pas encore commencé, Elton John a déjà sa petite idée de qui il voudrait voir pour l’incarner : Robert Downey Jr. et James McAvoy pourraient aussi être intéressés par le rôle.
Pour le moment aucune date de sortie ni réalisateur n’ont été annoncés. Mais une question reste en suspens. Peut-on réellement écrire un biopic honnête quand le sujet du film en est le producteur ?

Copyright ©Getty images

Partager

  • http://twitter.com/RandomEmilie Emilie

    Je ne sais pas si l’idée aboutira mais je suis curieuse de savoir ce que ça va donner. Elton John – malgré son excentricité et son côté légèrement égocentrique et mégalo – est l’un de mes artistes préférés et il a eu une vie vraiment fascinante. C’est un « survivor » et un génie de la musique qui a toujours très bien su se faire entourer. Quant à Robert Downey Jr, je ne suis pas surprise. Il avait déjà fait appel à lui pour son clip « I Want Love » et ils ont un parcours personnel assez similaire dans le domaine de la consommation de stupéfiants. (Au fait, je suis aussi amoureuse de RDJ) (Robert, si tu me lis, appelle-moi…) Bref, il y a à mon avis suffisamment de matière pour transformer la vie d’Elton en biopic.