Bande Originale : la sélection Brain Damaged

0

sélection OST du mois

La Planète des singes : Percussions sauvages & éléctricité

Cet été, personne n’est passé à côté de La Planète des Singes : les origines de Rupert Wyatt. Prequel réussi des deux films issus de la franchise sortis respectivement en 1968 & 2001. Ici, il est question de la genèse de l’intelligence des singes. Le tout cependant traité avec beaucoup d’humanité dans le scénario et la mise en scène de ces charmantes petites créatures poilues.

Orchestrée par Patrick Doyle (Thor, Eragon, Frankenstein), cette bande originale mérite d’être écoutée en aparté du film. Remplissant son rôle à la perfection et se mêlant avec beaucoup de naturel à l’intensité de certaines scènes entre César et son maître (James Franco), Doyle exécute son talent à travers une composition complexe et un thème qui se dessine doucement tout au long du film pour ne se dévoiler complètement qu’à sa fin. Rythmée par des percussions rappelant la nature sauvage de l’animal, la bande originale reste assez électrique à travers l’usage de beaucoup de cordes (violoncelle, piano, violon électrique, guitare), timbres propres à la science fiction et son côté artificiel.

http://youtu.be/5uB8ny_vSTg

Partager