Doctor Who saison 10 : Pas d’effets spéciaux pour faire revenir les anciens Docteurs

1

Alors que beaucoup imagine une réunion de Docteurs dans la saison 10 de Doctor Who, comme lors du 50ème anniversaire, Steven Moffat explique qu’il ne ramènera pas les morts en 3D comme dans Star Wars Rogue One.

Alors que la saison 10 de Doctor Who ne devrait arriver qu’en avril, et qu’elle sera la dernière de Steven Moffat en tant que showrunner, avant d’être remplacé par Chris Chibnall, qui s’est déjà illustré à maintes reprises dans l’écriture d’épisodes pour la série, on apprend aujourd’hui, sans trop de surprises, qu’il est probable qu’on y voit une nouvelle réunion d’incarnations du Docteur, comme on a pu le voir avec John Hurt, Matt Smith, et David Tennant (sans oublier les yeux de Peter Capaldi) dans The Day of The Doctor.

Une saison 10 qui reviendra certainement et à coup sûr sur certaines intrigues en suspens, comme celle de l’épisode spécial du 50ème anniversaire de la série de science-fiction la plus aimée de Grande-Bretagne. Moffat aimant traîner ses idées sur la longueur, comme l’a montré la fameuse faille introduite en saison 5 et conclue dans le dernier épisode avec Matt Smith, en Noël saison 7.

A l’occasion d’une interview, le futur ex-showrunner de Doctor Who s’est exprimé sur un procédé qui commence à devenir en vogue : recréer des versions en 3D d’acteurs décédés.

Si le procédé et presque plus vrai que nature, comme on a pu le voir dans Rogue One, certains fans de Doctor Who se demandent si justement, avec la possibilité d’une réunion de plusieurs Docteurs, un retour de tous les docteurs, même ceux décédés, pourrait être envisagé par Moffat, notamment pour conclure l’intrigue des 12 Docteurs qui sauvent Gallifrey.

Un procédé qui concernerait plus particulièrement William Hartnell, Patrick Troughton et Jon Pertwee, les trois premiers docteurs de Doctor Who originelle qui nous ont quitté.

Ce à quoi Moffat a répondu : « C’était une idée qui m’est venue quand j’ai vu Rogue One. Mais vous savez, il semblerait que Star Wars ait un peu plus de budget que nous. »

Avant d’expliquer ces raisons de budget, Moffat a développé l’idée que ce type d’effets spéciaux est peut-être un peu trop en avant-garde pour un usage télévisé, avant de conclure sur le fait qu’un effet spécial ne pourra jamais remplacer un acteur « Sincèrement, est ce qu’un logiciel arriverait à recréer le comique de Patrick Troughton ».

 Si l’on est certains désormais que les anciens de Doctor Who ne reviendront sûrement pas cette saison, que ce soit pour des raisons valables ou une pointe de fan-service, on ne sait pas encore comment, et si vraiment, Steven Moffat conclura cette intrigue concernant le sauvetage de Gallifrey et la planète du Docteur retrouvée.

Pour le savoir, il faudra attendre la diffusion de la saison 10 de Docteur Who, qui se fera à partir du 15 avril prochain, sur la BBC.

Crédit photo : DR / source : Digital Spy

 

Partager

  • Jeff

    Pourtant, un double virtuel de William Hartnell avait déjà fait son apparition dans la bande-annonce du Jour du Docteur. Cela dit, il ne bougeait pas et ne parlait pas non plus.