The Mandalorian : Star Wars en série… Ça marche !

0

4.0

The Mandalorian, série originale de la plateforme Disney + s’est enfin dévoilée au USA, Canada et Pays Bas. Quid de la première série live Star Wars ? Le Cerveau vous donne la réponse en critique…

Le 12 novembre dernier, la plateforme très attendue Disney + a été lancée chez nos amis d’outre Atlantique. Un lancement au succès d’abonnés, puisqu’ils s’approchent déjà des 10 millions de souscrits prêts à dévorer le catalogue sVOD de la firme au grande oreilles noires.

Produit d’appel

Un catalogue qui – à l’instar de ses concurrents compte bien proposer son lot de production originale. Et pour commencer, Disney joue la carte de la franchise sécurité : Star Wars, avec The Mandalorian. Un produit d’appel sur d’attirer non seulement les fans de la franchise bienaimée de George Lucas, mais aussi tout spectateurs, férus des classiques de la saga.

Au casting star de The Mandalorian  : le célèbre Pedro Pascal, l’éternel Oberyn Martell de Game of Thrones, bien qu’on ne voie pas son visage puisqu’il incarne un mandalorien dans la veine du plus connu de la franchise Star Wars. Quid de Star Wars sur le petit-écran mais sans animation ? Une tentative risquée, notamment après les animés Clone Wars. Et bien le Cerveau vous le donne en 1000 : Ca marche… et pas qu’un peu !

L’autre mandalorien

A l’instar de Bobba feet, nous découvrons dans le pilote de la série un autre Mandalorien, chasseur de prime. Le spectateur suit ce dernier dans ses diverses captures avant de découvrir que son dernier et mystérieux contrat va le mener vers une planète isolée, avec des enjeux plus importants qu’une banale mission de capture…

Old School Star Wars

Sous les rênes de Jon Favreau, au scénario du pilote et showrunner de cette première saison de The Mandalorian, la série apparaît au premier abords comme l’héritière de Rogue One, avec une mise en scène similaire au plus proche du réel, mais mêlant quand même assez d’effets spéciaux. L’exposition est assez brève puisque le spectateur d’emblée est dans l’action, derrière l’homme au casque bien connu, lors d’une mission.

Cantina, espèces diverses et variées, vaisseaux futuristes et vintage à la foi, tout y est pour préserver l’essence de ce qui a été fait et séduit les fans de la franchise, tout en l’étendant, avec une ambiance plus old-school que jamais. Ici, nous ne sommes pas dans la narration de Skywalker, nous sommes post-empire, après les ravages de la guerre.

Respect de la mythologie

Si la série est essentiellement centrée sur la quête du mandalorien dont on ne connait pas le nom, et devinons les origines brièvement – déjà explorées subtilement et brièvement à l’aide de flashbacks – The Mandalorian veut essentiellement se concentrer sur ce peuple phare de Star Wars et son mystique, tout en étendant l’univers globale de la franchise avec tout le respect qu’il se doit. On découvrira par exemple l’origine du fameux acier Beskar – avec une forgeronne, fait rare – ce métal mythique associé aux mandaloriens.

La force du pilote The Mandalorian  est dans le respect complet de la franchise Star Wars (notamment la saga originelle sans y faire réellement référence directement et loin de Skywalker et ses copains) avec une intrigue héritée de cette dernière mais réinventée de manière à s’éloigner de la légende et étendre cet univers sur le petit écran. Même si le pilote propose de l’action à travers batailles et créatures aliens, on sait que les personnages seront au centres de l’intrigue, notamment celui dont le visage est inconnu pour le moment. Tout l’intérêt d’un Star Wars, en série.

Promesse tenue

A vue de ce premier épisode de The Mandalorian, la promesse d’un Star Wars comme il se doit sur le petit écran est tenue. La réalisation est aussi belle que sur le grand écran pour cette première série de la franchise en « live action », les effets spéciaux de grande qualités, et décors fidèles à ce qu’on imagine de Star Wars. Il faudra attendre la suite pour savoir – notamment après le cliffhanger de fin qui pourrait bien réinventer la mythologie de George Lucas – si la série a de quoi tenir sur la longueur. Affaire à suivre.

The Mandalorian sera diffusée en mars 2020 toujours sur Disney + en France.

Crédit photos : ©Disney / Lucasfilm

Partager