The Flash saison 4 : La fille mystérieuse est-elle une speedster ?

1

Selon le showrunner de The Flash, les fans n’ont pas trouvé l’identité de la fille mystérieuse incarnée par Jessica Parker Kennedy.

Depuis le méga cross-over DC, les fans de The Flash se demandent qui est la jeune femme qui est apparue au mariage de Barry et Iris. Depuis, elle est apparue deux fois de manière très furtive et personne ne sait encore qui elle est. Les apparitions du personnage sont très mystérieuses et à chaque fois, elle fait en sorte d’interagir avec des membres de la team Flash au café Jitters.

Les théories sur son identité vont bon train. Beaucoup pensent qu’elle a un lien de parenté avec Barry et Iris mais selon le showrunner Todd Helbing, personne n’a trouvé qui elle est vraiment.

Quand ont lui demande si les fans ont deviné son identité, Helbing répond : “Non, pas vraiment. Chaque année, il y a des théories à droite à gauche et certaines sont assez proches, (…) c’est assez amusant à lire. Je ne pense pas qu’ils trouveront exactement qui elle est.”

La théorie la plus fréquente est qu’elle est Dawn Allen, la fille de Barry et Iris venue du futur. Elle ressemble à Iris et semble avoir quelques traits de personnalité de Barry. Mais ces derniers jours, après l’apparition de Jay Garrick dans l’épisode de la semaine dernière, une nouvelle théorie a fait surface.

Et si la fille mystérieuse était l’apprentie de Jay ? En effet, le Flash de la Terre 3 a fait allusion à une jeune femme speedster qu’il entraînait pour qu’elle prenne son relais. C’est une possibilité mais rien n’est certain.

Sachant que Todd Helbing a réfuté toutes les théories, on revient à la casse départ : Mais qui est cette fille ?! Pour le savoir, il faudra continuer de regarder la série.

The Flash, c’est le mardi sur la CW.

Source : TVGuide / Crédit ©CW

Mots-clefs

Partager

  • Steven Nicolleau

    « Et si la fille mystérieuse était l’apprentie de Jay ? » Bah ça serait légèrement bizarre pourquoi faire d’elle un personnage « mystère » depuis le mariage si c’est « seulement l’élève » de jay doit y avoir quelque chose d’autre