Cortex visuel du Cerveau

Ces Femmes fortes en séries qui nous impressionnent !

8 mars 2018, 11h36 2

15 femmes fortes et bad-ass des séries télévisées pour célébrer la Journée de la Femme

Aujourd’hui, 8 Mars, c’est la journée du DROIT des femmes (et pas la journée de la femme contrairement à ce qu’on pense). Et quoi de mieux pour célébrer cette journée du droit et de la femme que de célébrer ces femmes libres et indépendantes qui font grand usage de leurs droits et égalité face aux hommes ?

Au menu 15 femmes en séries qui nous impressionnent, influencent et qui incarnent à la perfection la Femme dans tous ses états, et tous ces droits. De The Handmaid’s Tales à Stargate SG-1 en passant par Jessica Jones, la Femme forte te libre par excellence découvrez une sélection de femmes bad-ass impressionnantes dans les séries-tv !

Rainbow Johnson - Black-ish

Qui ne voudrait pas Rainbow comme maman ? Elle est presque sans failles. Elle est drôle, elle est médecin et elle gère sa tribu de 5 enfants et son mari Dre comme personne. Et son exploit ultime : tenir tête à sa belle-mère Ruby qui n’en rate jamais une pour la critiquer. Bow, c’est Claire Huxtable mais en mieux !

Annalise Keating - Murder

Quand il s’agit d’aider les gens à éviter la prison pour meurtre, Annalise Keating est la femme qui vous faut. Avocate de poigne, Annalise est une anti-héroïne qui a traversé le pire mais qui se remet toujours sur pied. Avec un dur passé derrière elle et un alcoolisme qu’elle tente de maîtriser, Annalise Keating est forte, elle est déterminée à obtenir ce qu’elle veut.

DeFred - The Handmaid’s tale

Elle est sans conteste le symbole féministe par excellence de l’année 2017. Alors qu’elle est asservie, violée, sans droit et sans valeur, si ce n’est celle de pouvoir procréer, l’héroïne de la série est l’une des femmes les plus fortes que l’on peut voir dans les séries actuelles. Elle appelle à la résistance, avec patience et intelligence, et fascine le spectateur pour sa force et sa bienveillance, malgré des temps noirs et sans espoirs. L’une des femmes les plus inspirantes des séries, peut-être même de tous les temps

Olivia Pope - Scandal

Le pouvoir est probablement ce qu’elle désir le plus au monde et elle en devient parfois insupportable mais Olivia a trimé pour en arriver où elle est, surtout avec le père qu’elle a. Olivia Pope est une femme qui sait en découdre quand on lui marche sur les pieds et elle peut même aller jusqu’à tuer s’il le faut. C’est une Gladiatrice comme on en fait plus et elle règle les problèmes des autres (et les siens) en tailleur haute couture, toujours dans l'élégance, avec un bon verre de rouge !

Claire Frasier Outlander

Elle a beau être née dans les années 20 et voyager dans le temps, elle a du caractère et se révèle être une femme qui va au bout de ses convictions et ce malgré des époques qui ne permettent pas grand-chose aux femmes, loin d’être égales aux hommes, mais surtout sans aucun droit. On sait que beaucoup voient la série comme une histoire de couple, celui de Jaimie et Claire, mais c’est surtout et avant tout l’histoire d’une femme forte comme on en voit peu ! Go Claire !

Rebecca – This is Us

Elle a beau être femme au foyer et mère avant tout de triplé, Rebecca est un sacré bout de femme. Elle a du caractère, s’affirme face à son mari, est libre et bienveillante. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds par qui que ce soit, et quand elle entreprend quelque chose, elle va au bout. Le Cerveau admire encore plus cette femme pour avoir survécu à l’une des tragédies les plus dure : perdre son époux jeune, avec 3 enfants encore mineurs. Même en deuil, Rebecca ne perd pas pied et reste forte pour sa progéniture. Et ça c’est beau

Sara Lance - Legends of Tomorrow

Sara Lance, qui a débuté dans Arrow est aujourd’hui à la tête de l’équipe des Légendes dans Legends of Tomorrow. L’ex membre de la ligue des assassins a fait du chemin depuis. Elle est la Capitaine du Waverider et sait diriger son équipe d’une main de maître. Ce n’est pas non plus la dernière pour se battre contre les pirates et les Nazis qui croisent sa route. Sara est la plus badass de tout l’Arrowverse, avec une mention spéciale pour les soeurs Kara et Alex Danvers dans Supergirl bien sûr.

Cookie Lyon - Empire

17 ans derrière les barreaux, ça vous endurcie une femme ! Et même avant qu’elle aille en prison pour sa famille, Cookie était déjà une badass, une mère qui élevait ses 3 enfants et faisait de son mieux. Aujourd’hui, elle est à la tête d’un empire et elle est fabuleuse, une véritable matriarche et femme d’affaires.

Daenerys, Cersei, Sansa et Arya (et Brienne)

On vous le donne en mille, on n’a pas réussi à choisir quelle était la femme la plus forte, bad-ass et inspirante de Game of Thrones. Toutes différentes, bienveillantes ou méchantes, chouineuses ou battantes, les femmes de GOT sont des femmes hors du commun, qui inspirent, nous inspirent, et qui surtout s’imposent en véritables héroines bad-ass dans un univers masculin, médiéval (bon ok c’est de la Fantasy, mais ça reste un univers masculin !). Pour savoir tout le bien que le Cerveau pense des femmes fortes et bad-ass dans Game of Thrones, cliquez ici.

Sam Carter - Stargate SG-1

Brillant Officier Scientifique, spécialiste en astrophysique pour le Pentagone, officiellement (officieusement, on sait tous ce qui se cache dans la base de Cheyenne Mountain). Une femme forte, belle, et extrêmement brillante. Et non ce n’est pas parce que la dernièrement gradée Colonel de l’Air Force sait construire des X-301, conceptualiser des F-302, BC-303 et BC-304, créer des générateurs à naquada et exploser des étoiles qu’elle n’est pas moins une femme. Et comme le dit si bien l’intéressée, ce n’est pas parce que ses « organes reproducteurs sont à l’intérieur de son corps » qu’elle n’est pas moins forte qu’un homme.

Kelly Maxwell - Ash vs Evil Dead

Kelly est toujours là pour sauver la peau de Pablo et Ash ! La jeune femme se bat contre le Mal sans aucun problème et elle aura réussi à rester en vie jusqu’à présent. Et ce n’est pas facile parce que tous ceux qui entourent Ash finissent généralement dans un sale état, il a tendance à porter la guigne. Même quand elle se fait posséder, Kelly revient toujours à son état normal.

Jane – Jane the Virgin

Elle est romantique et aspire à devenir écrivaine populaire dans le genre qu’elle affectionne : la romance. Mais elle n’en est pas pour autant gnan-gnan. Intelligente, drôle, maladroite, spontanée, Jane est une femme plus forte qu’elle ne laisse le croire : elle arrive à garder la tête froide et ne pas perdre sa bienveillance, malgré tout ce qui peut se passer dans sa vie (digne d’une télénovela) que ce soit un meurtre, une insémination artificielle, des parents tarés, et une rivale à la famille timbrée. Libérée, indépendante et attachante, Jane est une sacrée femme !

Kimmy Schmidt – Unbreakable Kimmy Schmidt

Elle aura passé plus de 15 ans de sa vie séquestrée dans un bunker. Et pourtant Kimmy Schmidt n’est pas une victime. Elle est bien plus. Elle est l’incarnation de l’optimisme de la bonne humeur et de la force que peut avoir une femme, surtout face à une tragédie aussi traumatisante que celle qu’elle a vécu. A l’image de la génération Y et des millenials un peu fous, elle est complètement barrée, mais impressionnante pour sa force, sa volonté et sa capacité à surmonter les obstacles les plus insurmontables. Un sacré bout de femme pour un bel exemple de bad-assitude !

Jessica Jones - Jessica Jones

Jessica Jones est la super-héroïne qui casse tous les codes. Physiquement indestructible avec un moral de fer, dans le fond, Jessica est humaine. Et l’interprétation de Krysten Ritter montre chaque facette du personnage avec talent. Elle est d’une fragilité mais aussi d’une résilience et d’une force extrême, et ce malgré une tragédie qu’aucune femme devrait vivre : le viol. Jessica est impressionnante, personne ne pourra dire le contraire.

Scully – The X Files

S’il y a bien une chose qu’on ne peut pas enlever à X-Files c’est bien Scully. Que serait Mulder sans sa pierre de touche de scientifique rousse ? Scully, sceptique, médecin légiste à l’arme de poing et championne d’endurance sur talons hauts, capable de se battre avec des créatures bizarres comme des humains, indépendante et surtout résolue à aller au bout de ses enquêtes, Scully est toujours autant un symbole des femmes bad-ass 20 ans plus tard. Un personnage qui a révolutionné l’image des femmes dans les séries policières, loin des stéréotypes blond platine, et autres sidekicks.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Publicité

Partager